Image Description
01 46 85 46 85

Portrait N°3 : Le vétéran des commerciaux

 

 

Axantis   -   16 mai 2022
Image Description

 

 

 

   

   Aujourd’hui la minute de Mélanie va s’intéresser à un des commerciaux les plus anciens d’Axantis : Nicolas Cadet. Survolons la partie professionnelle : Nicolas est chez Axantis depuis 2010. On le surnomme le vétéran. Entré comme commercial au niveau du service bureautique, il aime son métier comme au premier jour. Quand je lui parle d’évolution chez Axantis, il me répond que tout lui convient pour le moment, tant le contact client lui plait. En toute honnêteté, il vit au jour le jour et ça lui convient très bien pour l’instant. Ne jamais se prendre la tête, tel pourrait être son crédo.

Image Description

Toujours sérieux dans ce qu’il entreprend, Nicolas a toujours un moment pour aider l’autre. Que ce soit au bureau ou dans sa vie personnelle, son côte altruiste se remarque rapidement : toujours prêt à filer un coup de main quand on a besoin de lui. Lors de notre entretien, lorsque je lui demande quels sont ses loisirs ou passe-temps, il me répond naturellement d’accompagner les adolescents dans leur foi dans l’église qu’il fréquente avec sa femme et leurs 2 garçons. Plus jeune, Nicolas s’occupait aussi d’une association qui aidait les orphelins.  Qu’on se la dise la bienveillance est ancrée dans son ADN !

Image Description

   

En plus de tout cela, le doyen de nos commerciaux est aussi un grand passionné de musique depuis sa jeunesse : saxophone, batterie, guitare ou piano, c’est un touche-à-tout ! Animant les offices de son église à la batterie ou les fêtes de fin d’année chez Axantis, on a pu l’entendre mettre son talent à profit de différentes manières. Mentionnons qu’il n’est jamais le dernier à faire la fête chez Axantis, dès que l’occasion se présente.

   

Image Description

J’ai gardé le meilleur pour la fin, Nicolas est aussi un véritable casse-cou : il n’a pas hésité à jouer le remake de massacre à la tronçonneuse sur lui-même ! Oui oui, il a réussi à se blesser la jambe avec une tronçonneuse : 15 points de sutures plus tard, il était de retour comme si tout allait bien. Vous comprendrez mieux du coup pourquoi cela lui vaut le surnom de Shrek au bureau. On ne le dira pas assez : on ne s’ennuie jamais chez Axantis !

Nicolas, que la force tranquille soit toujours avec toi et qu’elle te permette d’écrire de longues pages chez Axantis !